Une vaste étude du CAT, le Centre d’analyse français du terrorisme, a montré que pas moins de 15 organisations terroristes de par le monde tirent une part importante de leur financement de la contrebande et de la contrefaçon de cigarettes. Parmi elles, les Talibans, Al-Qaeda, le Hezbollah, le Hamas et les FARC.

L’État Islamique a lui aussi recours au commerce illégal du tabac. L’attentat contre Charlie Hebdo a par exemple été financé avec de l’argent provenant de la contrebande de cigarettes. Louise Shelley, l’experte internationale en terrorisme, affirme clairement que la lutte contre le commerce illégal de tabac est indispensable pour arrêter l’organisation terroriste: « la coupure des sources de financement de l’EI au Moyen-Orient peut certes réduire le risque d’attentats en Europe, mais ce n’est pas suffisant. Pour arrêter le terrorisme, les États doivent faire une priorité de la lutte contre le commerce illégal (…). Ce sont ces activités qui rendent possible le terrorisme sponsorisé en Europe. »


Les organisations terroristes tirent une grande partie de leurs revenus du commerce de  cigarettes de contrefaçon.

Aussi l’introduction de paquets de cigarettes neutres est-il un mauvais choix, ils ouvrent encore davantage la porte à la contrefaçon et au commerce illicite.

Dites non aux emballages neutres!

Soutenez notre campagne contre le mépris, l’aveuglement et la mise à mort des marques.