Des chiffres du SPF économie montrent que trois à quatre magasins de journaux disparaissent en moyenne chaque semaine dans notre pays. Fin 2014, notre pays comptait encore 3424 marchands de journaux. C’est 5 pour cent de moins qu’un an auparavant et pas moins de 17 pour cent en moins que cinq ans plus tôt. En 2009, il y avait encore 4132 marchands de journaux en activité.

La disparition de ces commerces est une chose déplorable. Les marchands de journaux offrent une valeur ajoutée économique, mais aussi sociale. Ce sont des commerces qui offrent un service unique en son genre. La majorité des marchands de journaux sont des entreprises d’une personne qui ouvrent leurs portes à 6 heures du matin, et cela 6 jours sur 7.


3 à 4 magasins de journaux disparaissent chaque semaine en Belgique.

L’introduction de paquets de cigarettes neutres va encore accentuer le déclin de marchands de journaux. Cette mesure les confronte en effet avec une foule de frais supplémentaires.